Indigènes du Botswana, les Bushmen

Publié le par JO

Le Botswana, la République du Botswana pour les usages officiels, est un pays d'Afrique australe sans accès à la mer, entouré de l'Afrique du Sud au sud et sud-est, de la Namibie à l'ouest, de la Zambie au nord et du Zimbabwe au nord-est. Les habitants sont les Botswanais. Autrefois le protectorat britannique était appelé Bechuanaland.

Le Botswana adopta son nom après son indépendance à l'intérieur du Commonwealth le 30 septembre 1966.

Sa capitale est Gaborone.

Son économie est, majoritaiement liée à son voisin sud-africain, dominée par les services (43% en part du PNB en 1999) , les mines (48%), les industries (4%) et l'agriculture (5%).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Botswana

http://www.survivalfrance.org/actu/4586
Article suivant repris sur le site ci-dessus.

Le gouvernement botswanais renouvelle les hostilités envers les Bushmen

20 Mai 2009

Le gouvernement botswanais a envoyé hier
des policiers et des gardes forestiers dans la Réserve du Kalahari central (CKGR) pour confisquer les troupeaux de chèvres des Bushmen qui étaient retournés sur leurs terres ancestrales.


Je vous laisse le soin de lire l'article en entier.

Pourquoi cet intérêt ?

*Une fois, il y a déjà trois ou quatre ans de cela, j'ai lu un article que j'ai gardé jusqu'aujourd'hui. Toujours en assez bon état et qui s'intitule "Bushmen en péril", des indigènes du Botswana plaident leur cause.

J'ai toujours voulu en savoir plus. Cet article était écrit par Claire Cousin dans je ne sais plus quel journal.

Faire le point, d'après ma lecture...
C'était au moment du procès des Bushmen contre le gouvernement du Botswana.
Ceux ci sont expulsés de la réserve naturelle du Kalahari central depuis 1997.
Ils subissent chantage, arrestations, tortures même et sont relocalisés dans des camps.
Ces populations et ce peuple résignés est face à lui-même.

Derrière les expulsions, les richesses minières et de pierres précieuses se cachent.

Tiens donc, ça me rappelle une autre situation au Tibet, au Laos et partout ailleurs dans le monde, la Birmanie par exemple aussi.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article